Cherchez-vous un visa pour Côte d'Ivoire?

Ce qu’il faut voir en Côte d’Ivoire

par Susan Blanchet | 28 décembre 2020
Demande de visa pour la Côte d

Située en Afrique de l’Ouest, la Côte d’Ivoire est un pays de contrastes et de diversité. Vous pourrez y admirer à la fois des forêts, des plages de rêve, des lacs, mais aussi des paysages de savane. Vous y croiserez également des bâtiments ultramodernes et des édifices plus traditionnels.

Les multiples visages de la Côte d’Ivoire ont de quoi satisfaire les voyageurs adeptes de la randonnée, de la photographie, du farniente ou encore des rencontres. 

En Côte d’Ivoire vous pourrez en outre découvrir quatre grands sites inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO : la réserve naturelle intégrale du mont Nimba (1981), le parc national de Taï (1982), le parc national de la Comoé (1983) ainsi que la ville historique de Grand-Bassam (2012). Focus sur les destinations incontournables en Côte d’Ivoire.

Abidjan

Abidjan n’est pas la capitale, mais c’est la plus grande ville du pays et son centre économique. Il s’agit véritablement de la cité de tous les possibles : continuellement animée et en constante mutation, Abidjan est en effet souvent surnommée la « Manhattan des tropiques ». Son architecture ultramoderne contraste avec les plages de sable qui l’entourent, car Abidjan est située en bordure de la sublime lagune Ebrié.

Pour admirer l’architecture atypique de la capitale économique, vous devez absolument vous rendre dans le quartier du Plateau : il s’agit du centre d’affaires dans lequel vous trouverez notamment le Palais Présidentiel, le palais de Justice et la célèbre cathédrale Saint-Paul. Ne manquez pas quelques bâtiments particulièrement atypiques comme la Pyramide, la Tour Postel ou encore le siège de la Banque africaine de développement. Si vous souhaitez faire la fête, Abidjan est aussi la ville idéale : les Ivoiriens sont connus pour leur joie de vivre et savent s’amuser ! Vous pourrez ensuite vous reposer sur l’île Boulay située à 20 minutes en bateau d’Abidjan : vous y siroterez un cocktail en observant le ballet des skis nautiques !

plateaux de riz et de viande

Assinie

Cette station balnéaire prisée est située au sud-est du pays à 95 kilomètres d’Abidjan, dans la région du Sud-Comoé. Assinie est une ville particulièrement fréquentée par les riches ivoiriens, c’est le Saint-Tropez du pays ! C’est en effet dans cette cité de charme que les dirigeants du pays viennent prendre leurs vacances.

Malgré le côté clinquant des résidents, Assinie est un véritable havre de paix idéalement situé entre lagune et océan. Saviez-vous par ailleurs que c’est ici qu’a été tourné le premier volet de la saga Les Bronzés ?

Sassandra

Située sur la rive droite du fleuve du même nom, cette cité balnéaire fut l’un des points d’entrée de la colonisation. Sassandra abrite de nombreux vestiges architecturaux de cette époque comme la maison du gouverneur. Beaucoup d’édifices coloniaux sont abîmés par le temps, mais la visite n’en demeure pas moins époustouflante.

Sassandra est située dans une zone enclavée moins fréquentée des touristes, vous pourrez donc profiter des sublimes plages et des balades en pirogue en toute sérénité. Si vous êtes convaincu par le charme de cette région, ne manquez surtout pas les criques de Drewin et de Pauly, vous y passerez un moment de farniente et de découverte exceptionnel !

plage au crépuscule

La Basilique Notre-Dame-de-la-Paix

Cet édifice religieux est situé à Yamoussoukro, capitale de la Côte d’Ivoire : il a été construit après l’indépendance du pays en 1960, lorsque le premier président Félix Houphouët-Boigny décida de faire de la ville une capitale et qu’il entreprit des travaux pharaoniques.

La basilique qu’il fit ériger est le plus grand édifice religieux au monde : il mesure 150 mètres de largeur contre 115 pour la basilique Saint-Pierre à Rome. Malgré ses dimensions, la basilique fut construite en 3 ans seulement, les ouvriers travaillaient ainsi jour et nuit pour livrer l’édifice le plus rapidement possible. Si vous voulez profiter au maximum de cet incroyable édifice, sachez qu’une visite guidée est incluse avec votre billet d’entrée !

La ville de Man

Man est une grande ville située à l’ouest du pays, elle est souvent surnommée « la ville aux 18 montagnes », car elle se trouve dans une cuvette entièrement entourée de chaînes de montagnes. Man est aussi le chef-lieu de la région du Tonkpi dont vous pourrez gravir le mont du même nom. La ville est le lieu idéal des baroudeurs et des aventuriers, aussi il ne faut pas avoir peur du vide lorsque vous y traversez les vertigineux ponts composés de lianes ou lorsque vous gravissez le fabuleux Mont Nimba situé à 1 752 mètres d’altitude.

Les cascades de Man comptent également parmi les curiosités naturelles à ne pas manquer lors de votre séjour dans la région. Enfin, vous pourrez visiter le village de tisserands de Yacouba et le village de forgerons, mais aussi admirer les danses traditionnelles du peuple Dan. Prévoyez au moins 3 jours pour visiter cette magnifique région verdoyante et louez impérativement un 4 X 4, notamment pour vous rendre à Lieupleu et ainsi traverser les ponts de lianes !

Bouaké

Bouaké est la seconde ville du pays, il s’agit de la capitale du pays Baoulé, ethnie du groupe Akan. Cette cité est encore peu visitée par les touristes, elle a pourtant de nombreux trésors à faire valoir ! Sachez que Bouaké possède par exemple le plus grand marché du pays et qu’elle est connue pour abriter de nombreux tisserands spécialisés dans le tissage des pagnes baoulés.

N’hésitez pas à aller à la rencontre des potiers, des maroquiniers, des fabricants de Batik, des forgerons ou encore des teinturières : ces métiers artisanaux représentent fièrement la richesse culturelle et patrimoniale de Bouaké. Si vous souhaitez vous éloigner de la ville, vous pouvez parcourir les alentours du lac artificiel de la Loka et visiter la réserve N’Zi qui abrite des antilopes, des singes et des buffles.

Le parc national du Taï

Le Taï est situé à l’ouest du pays, non loin de la Guinée et du Libéria. D’une surface de 540 km2, il abrite l’une des dernières forêts primaires du continent. C’est pourquoi le parc a été classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité en 1981 et qu’il est inscrit en tant que Réserve de la Biosphère depuis 1978. Le taux d’endémisme du parc est très élevé, et ce tant du côté de la faune que de la flore : vous pourrez en effet y découvrir près de 200 espèces de plantes différentes, mais aussi des mammifères comme l’hippopotame ou le céphalophe de Jentink.

Les primates ont également une grande importance pour le parc qui abrite l’une des plus importantes populations de chimpanzés en Afrique de l’Ouest. Les responsables du parc ont également à cœur de faire découvrir aux visiteurs le patrimoine culturel de la région qui compte une soixantaine d’ethnies : vous pourrez ainsi admirer les célèbres masques Guéré, les danses rituelles et les danses initiatiques des femmes Oubis.

la mer en Côte d'Ivoire

Le phare du Grand Bassam

Ce phare situé dans le quartier du Grand Bassam, a été construit en un an et fut allumé pour la première fois en 1915. Cet ouvrage d’art est caractéristique de l’architecture militaire de la colonisation française et rappelle l’âge d’or de la ville à l’époque coloniale. Le phare mesure 17 mètres de haut, la nuit il brille toutes les 5 secondes à une portée de 18 milles.

Jusqu’à son extinction en 1951, le phare faisait la fierté de la ville et de ses habitants, car il s’agissait du seul phare éclairant la route maritime menant à la Côte d’Ivoire. Le phare du Grand Bassam est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2012.