Cherchez-vous un visa pour Inde?

Comment obtenir un visa pour voyager en l’Inde ?

par Susan Blanchet | 28 octobre 2020
Faites votre demande de visa pour Inde avec Visagov

L’Inde est un pays aussi magnifique que déroutant, vous y serez ébloui, mais y perdrez aussi vos codes et vos repères. L’Inde est le deuxième pays le plus peuplé au monde mais aussi le septième pays le plus grand : le littoral compte a lui seul, 7 000 kilomètres.

Ce pays magique a vu naître les civilisations les plus anciennes, il est aussi le foyer originel de quatre grandes religions : l’hindouisme, le jaïnisme, le bouddhisme et le sikhisme. Aujourd’hui, l’hindouisme est la religion majoritaire en l’Inde, près de 80% de la population est pratiquante. L’Inde est un pays où la spiritualité est omniprésente, lors de votre voyage vous serez ainsi immergé dans une atmosphère que vous ne retrouverez nulle part ailleurs. L’Inde c’est aussi le pays des princes, des princesses, des maharajas et des sultans. Vous y rencontrerez donc dincroyables temples mais aussi des forteresses marquées par d’épiques histoires. Cap sur le pays de l’émerveillement.

Faut-il un visa pour visiter l’Inde ?

Pour voyager en l’Inde, il vous faut un visa électronique ou non. Les documents de voyage les plus courants sont les visas de tourisme, grâce à eux vous pouvez séjourner en l’Inde de 30 jours à 5 ans. Certaines nationalités sont exemptées de visa ou au contraire sont soumises à des restrictions. Nous vous recommandons de consulter notre vérificateur d’éligibilité pour connaître la situation de nationalité.

Fort d Amber, Jaipur, Inde

Les différents types de visas

Selon la durée et le motif de votre séjour vous aurez le choix entre plusieurs types de visas.

Les visas disponibles en ligne

Le visa e-tourisme

  • Le visa e-tourisme 1 mois : Il peut être obtenu pour un séjour d’une durée de 30 jours avec des entrées doubles, non extensible et non convertible.
  • Le visa e-tourisme d’un an : vous pourrez rester en l’Inde pendant 365 jours à compter de la date d’octroi de votre visa, c’est une autorisation à entrées multiples.
  • Le visa e-tourisme de 5 ans : votre séjour peut durer 5 années à partir de la date d’octroi, ce visa est également à entrées multiples.

Lorsque votre visa est à entrées multiples, vous ne pouvez rester dans un autre pays plus de 90 jours sauf si vous vous rendez aux États-Unis, au Japon et au Canada (le délai est allongé à 180 jours).

Le visa e-business

Ce document est valable pendant un an à compter de son approbation, il est multi entrées. Ce document vous autorise à rester en l’Inde pendant une durée consécutive de 180 jours. Si votre voyage doit durer plus longtemps, vous devrez demander l’autorisation du Bureau régional pour l’enregistrement des étrangers.

  • Visa électronique de conférence : Sa durée maximale de séjour est fixée à 30 jours à compter de votre arrivée dans le pays, il est valable pour une seule entrée.
  • Le visa e-médical : Pour des séjours d’une durée de 60 jours au maximum, trois entrées sont autorisées.
  • Le visa e-medical attendant : Il a une durée maximale de 60 jours également, trois entrées dans le pays sont autorisées.

Les visas traités en ambassade et en consulat

Le visa de tourisme

Ce document permet aux voyageurs de se rendre en l’Inde pour des raisons touristiques mais aussi pour rendre visite à la de la famille ou encore célébrer un mariage. Les ambassades délivrent en général des autorisations de voyage valables 6 mois. Si vous pensez devoir modifier la durée de votre séjour, vous pouvez le préciser dans le formulaire de demande.

Le visa d’affaires

Il est délivré pour des affaires comme la prospection de clients, la recherche de fournisseurs, l’achat de produits, le contrôle de commandes, de qualité ou l’audit mais aussi pour assister ou participer à une exposition ou un salon. Grâce à ce visa, vous pouvez également gérer les ressources humaines de votre entreprise, recruter du personnel, assister à des réunions, fournir un soutien technique à une entreprise, participez à un événement en tant qu’artiste ou encore à un voyage d’affaires officiel lié à un projet d’importance nationale. Ce visa concerne aussi les étudiants effectuant un stage parrainé par l’AIESEC.

Il s’agit d’une liste non exhaustive qui peut varier. Sachez que les étrangers qui souhaitent travailler et vivre en l’Inde en tant qu’expatriés doivent demander un visa de travail. Un visa d’affaires est valable pour 3 mois, 6 mois ou 1 an.

Le visa d’employé

Ce visa vous permet de travailler en l’Inde pendant 6 mois à 1 an. Si vous souhaitez allonger la durée de votre visa vous devez vous adresser au FRO (Foreign Registration Office in Delhi) ou au FRRO (Foreign Registration Office Regional).

Le visa étudiant

Ce visa vous permet de séjourner dans le pays pour étudier dans une université ou institut technologique, pour des programmes d'échange académique ou pour poursuivre un cours commencé dans une école.

Le visa de stage

Il vous permet de séjourner en l’Inde le temps d’effectuer un stage pratique dans une entreprise. Pour pouvoir demander ce visa, vous devez attendre un an après l’obtention de votre diplôme.

Le visa d’entrée

Ce document autorise les détenteurs à rester plus longtemps en l’Inde mais il est réservé aux citoyens d’origine indienne seulement ainsi qu’aux conjoints et enfants d’un citoyen d’origine. Ce visa est aussi destiné aux personnes dépendant d’un parent ayant un visa d’emploi, d’affaires ou de recherches. Il s’adresse enfin aux personnes possédant une propriété en l’Inde . Notez que l’union civile n’est pas reconnue en l’Inde, aussi en tant que personne dépendante vous ne pouvez pas demander de visa d’entrée si vous n’êtes pas marié.

Le visa de conférence

Il vous permet de séjourner en l’Inde afin d’assister à une conférence. S’il s’agit d’une conférence donnée par l’entreprise à laquelle vous appartenez il faudra cependant demander un visa d’affaires.

Le visa de journaliste

Il est délivré aux professionnels de la presse, aux cinéastes, aux producteurs de télévision, aux vidéastes, aux écrivains mais aussi aux publicistes, photographes, graphistes et aux professionnels du monde audiovisuel.

Le visa cinéma

Grâce à visa vous pouvez vous rendre en l’Inde dans le but de réaliser un film ou pour toute action commerciale audiovisuelle.

Le visa de transit

Il est délivré pour des séjours de courte durée permettant simplement de prendre un autre avion. Ce visa est valable 15 jours pour deux entrées, vous ne pouvez rester en l’Inde à chaque visite que 72 heures.

Le visa de recherche

Il vous permet d’entrer en l’Inde afin d’effectuer des recherches universitaires.

Le visa médical

C’est le visa qu’il faut si vous devez recevoir des soins médicaux en l’Inde.

Le visa d’assistant médical

Il vous permet d’accompagner un patient afin de le rapatrier.

Le visa de projet

Il vous permet d’aller en l’Inde afin de réaliser un projet ou d’accomplir un contrat dans le secteur énergétique et industriel.

Le visa de transfert

Il vous permet de voyager en l’Inde afin d’y effectuer des procédures administratives comme un renouvellement de passeport.

Le visa diplomates et officiers

Ce visa n’est délivré qu’aux titulaires d’un passeport diplomatique ou d’officier.

Taj Mahal, Inde

Comment faire votre demande de visa pour l’Inde ?

Les visas touristiques peuvent être demandés sur internet à partir du site web du gouvernement indien ou à partir d’un site tiers comme visagov.com. Si vous passez par Visagov vous pourrez accéder à toutes les informations dans votre langue natale, vous bénéficierez également d’une assistance 7 jours sur 7 afin de pouvoir régler tout aléa. Les visas spécifiques délivrés pour une plus longue durée ainsi que les permis spéciaux ne peuvent être obtenus qu’auprès de l’ambassade la plus proche de votre lieu de résidence.

À qui s’adresse le visa pour l’Inde ?

Seuls le Népal, le Bhoutan et les Maldives sont exemptés de visa. Tous les autres citoyens étrangers doivent être munis d’un visa lorsqu’ils se rendent en l’Inde

Certains pays ont signé des accords avec les autorités indiennes, aussi les citoyens de ces pays n’ont pas besoin de visa pour aller en l’Inde, ils peuvent voyager avec un simple passeport. Ces pays sont : Afrique du Sud, Argentine, Îles Cook, Fidji, Indonésie, Jamaïque, Kiribati, Île Marshall, Maurice, Micronésie, Myanmar, Nauru, Niue, Palau, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Samoa, Seychelles, Îles Salomon, Tonga, Tuvalu et Vanuatu.

Quelles conditions sont nécessaires pour demander un visa pour l’Inde ?

  • Pour obtenir un e-visa touristique, vous devez posséder un passeport valide au moins 6 mois après votre arrivée en l’Inde. Si ça n’est pas le cas, il vous faudra renouveler votre passeport avant d’enclencher les démarches pour votre visa. Ce passeport doit être en bon état lorsque vous arrivez en l’Inde : s’il est endommagé vous pourriez avoir des difficultés au moment du contrôle de douane et on peut même vous refuser l’entrée dans le pays.
  • Vous aurez aussi besoin d’une photo individuelle au format passeport (pas de lunettes de soleil ou tout autre élément empêchant votre identification), récente et si possible sur fond blanc.
  • Vous devrez ensuite remplir un formulaire (assez long mais simple) où vous indiquerez vos données personnelles et répondrez à plusieurs questions. Ces étapes effectuées et si tout est en ordre, vous n’aurez plus qu’à attendre l’approbation.

Est-il possible de modifier votre visa après traitement ?

Il est impossible de modifier votre visa si celui-ci a été traité et délivré. Vous devrez annuler le visa erroné, recommencer une nouvelle procédure et certainement assumer les dépenses qui en découlent.

City Palace de Jaipur, Inde

Combien coûte un visa pour l’Inde ?

Les frais gouvernementaux varient selon le type de visa dont vous avez besoin. Pour un visa touristique électronique les frais s’élèvent à 10$ US, 30$ US pour le visa 30 jours et 80$ pour le visa 5 ans. À vous de choisir le visa qui correspond à vos besoins. Des frais de 2,5% en plus sont appliqués pour les visas dont la demande a été effectuée en ligne.

Le coût des visas obtenus auprès d’une ambassade ou d’un consulat est variable. Vous pouvez vous renseigner auprès de l’ambassade la plus proche de votre lieu de résidence.

Combien de temps à l’avance demander votre visa pour l’Inde ?

Nous vous recommandons de vous y prendre au moins 15 jours à l’avance pour demander votre visa pour l’Inde. Il faut compter plus de 4 jours ouvrables pour être certain de recevoir le visa avant votre départ. Sachez que l’approbation n’est envoyée que 20 à 25 jours avant votre départ.

Les visas pour l’Inde ont une date d’expiration : ils doivent être utilisés dans les 30 jours suivant leur délivrance (c’est pourquoi ils sont approuvés seulement 20 jours avant le voyage), rassure-vous cependant le temps de séjour est bien compté à partir de votre arrivée dans le pays.

Quelles sont les frontières d’entrée en l’Inde ?

L’Inde est constituée de nombreux points d’entrée maritimes, terrestres et aériens.

Si vous possédez un visa de tourisme électronique vous pouvez arriver en l’Inde par ces aéroports internationaux : Delhi, Mumbai Chennai, Kolkata, Thiruvananthapuram, Bengaluru, Hyderabad, Cochin, Goa, Ahmedabad, Amritsar, Gaya, Jaipur, Lucknow, Trichy Varanasi, Calicut, Mangalore, Pune, Nagpur, Coimbatore, Bagdogra, Guwaakhiakh, Chandh, Visigarura Bhubaneswar et Port Blair.

Si vous souhaitez arriver par bateau, vous pouvez accéder à 5 ports maritimes grâce à votre visa électronique : Mumbai, Cochin, Mormugao, Chennai et Nouveau Mangalore.

Vous pouvez quitter le pays par n’importe quel point autorisé et, ce par bateau, par train, par avion, en voiture ou encore en train.

Quels vaccins sont obligatoires pour aller en l’Inde ?

Aucun vaccin n’est strictement obligatoire lorsque vous vous rendez en l’Inde. Le seul vaccin obligatoire est celui qui vous protège de la fièvre jaune et il ne concerne que les citoyens venant de pays endémiques, vous devrez dans ce cas présenter votre carte internationale de vaccination. Nous vous recommandons de vous faire vacciner contre le tétanos, le ROR (rougeole, rubéole, oreillons), l’hépatite A ainsi que la fièvre typhoïde. Dès lors que vous voyagez vers un autre continent, nous vous recommandons de prendre conseil auprès de votre centre de vaccination notamment si vous souffrez d’une maladie chronique.

Eléphants et éléphanteaux

Quelle est la monnaie en l’Inde ?

En l’Inde, la devise officielle est la roupie. Il s’agit d’une monnaie non convertible contrôlée par la Banque de réserve de l’Inde et divisée en 100 paise (cents) équivalant à 1 roupie (INR).

En l’Inde, la règlementation en matière de change est assez complexe : vous pourrez échanger des dollars ou des euros mais nous vous conseillons de vous adresser à votre banque avant votre départ. Par ailleurs, la roupie n’est pas une monnaie convertible, aussi il est préférable d’échanger votre argent restant avant de quitter le pays.

Quelle est la meilleure saison pour partir en l’Inde ?

L’Inde est un vaste territoire, il existe donc plusieurs types de climats en fonction de la région. Vous constaterez notamment de grandes différences entre le nord et le sud du pays. En l’Inde il y a trois saisons : la mousson, la saison froide et la saison chaude. De manière générale, la saison froide est la période idéale pour visiter le pays car les températures sont alors agréables et il ne pleut presque pas.

Si vous souhaitez visiter le nord de l’Inde, il est préférable de partir pendant la saison chaude d’avril à juin.

La mousson a lieu de juillet à septembre, c’est une période humide et particulièrement suffocante.

Peut-on voyager en l’Inde en toute sécurité ?

Côté climatique, l’Inde est un pays sûr : les catastrophes naturelles sont peu fréquentes, seule la mousson implique un risque d’inondations. Dans les lieux fréquentés par les touristes, les vols ainsi que les vols à main armée sont sporadiques. Des zones comme le Jammu-et-Cachemire, le Manipur, la frontière pakistanaise, le nord-est de l’Inde, le Bengale occidental et l’Assam sont des zones à éviter.

L’escroquerie est assez courante dans les zones où les touristes affluent. Ne laissez pas un chauffeur de taxi vous emmener dans d’autres lieux que ceux vers lesquels vous devez vous rendre. Même si le chauffeur vous dit que votre hôtel est plein, vous ne devez pas le croire : son but est de vous emmener dans une agence de voyages afin de toucher une commission. Cette escroquerie est la plus courante en l’Inde.

bateau sur l eau au coucher du soleil

Quelques conseils pour votre voyage en l’Inde

  • Soyez patients et ouverts : l’Inde est un pays radicalement différent du monde occidental notamment. Le bruit des klaxons, les embouteillages, la grande densité de population, les files d’attente interminables peuvent surprendre mais il s’agit de rester calme et de s’habituer à cette atmosphère. Acceptez l’Inde telle qu’elle est.
  • Découvrez la gastronomie indienne en y allant doucement ! Évitez d’acheter la nourriture dans la rue, elle est très variée mais peut aussi être synonyme d’intoxication alimentaire pour un estomac peu habitué. Au début de votre voyage, mangez peu épicé afin de vous adapter.
  • En l’Inde il vaut mieux dire bonjour en joignant les paumes de la main devant la poitrine et en disant « Namaste ». On ne fait pas la bise aux Indiens, c’est mal considéré.
  • Respectez les différences culturelles ainsi que les traditions : en l’Inde, la pudeur est de mise. Dans les temples, portez des vêtements qui couvrent épaules et jambes. Lorsque vous rentrez dans un temple, n’oubliez pas de vous déchausser.
  • Si vous craignez le chaos des villes, fuyez ! Pour un premier voyage en l’Inde, nous vous recommandons de découvrir plutôt les parcs nationaux ou les villages ruraux.
  • Si dans un temple vous souhaitez offrir des fleurs en offrande à une divinité, n’humez pas le bouquet : ceci est un geste impur et on risque de vous interdire de faire votre offrande.
  • Sachez qu’à l’hôtel, les couples non mariés ne sont pas autorisés à dormir dans la même chambre. L’homosexualité est officiellement dépénalisée en l’Inde, faites cependant attention à vous lorsque vous visitez des régions rurales en général plus conservatrices.
  • L’Inde applique une tolérance zéro en termes de consommation et de possession de drogue. Les peines de prison peuvent aller de 6 à 20 ans.
  • L’Inde n’est pas un pays de fêtards, les soirées sont calmes car les indiens vivent au rythme du soleil. Sachez par ailleurs que la consommation d’alcool est interdite dans des régions comme le Bihar, le Gujarat, Lakshadweep et le Manipur.